Le livre face à la pandémie, Acte 2. Faire, défaire, tenir

Publié le 24/06/2021 par Emmanuelle Garcia
Catégorie

Avec cet acte II des Chroniques d’une crise, le réseau de la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill) poursuit l’observation d’une crise qui dure.
Comme pour le premier acte, neuf structures en région se sont donné pour objectif de proposer à tous les acteurs et actrices de la filière, aux institutions et aux organisations professionnelles, un panorama interprofessionnel et centré sur les territoires. C’est leur vocation de suivre au plus près les répercussions de cette situation inédite et d’identifier les besoins des acteurs, pour accompagner les pouvoirs publics dans la mise en oeuvre des dispositifs de soutien.

L’acte I, publié en décembre 2020, a mis en lumière les multiples conséquences de la crise sanitaire sur l’activité et le revenu des acteurs du livre. Il a confirmé leur interdépendance, mettant notamment en avant le rôle majeur des manifestations littéraires dans le modèle économique de la filière du livre.

L’acte II des Chroniques témoigne d’une crise qui dure : moral en baisse, remise en question de certaines pratiques professionnelles, recours plus ou moins bien vécu au numérique pour que vive la littérature malgré tout. Maintenus hors de l’eau par les aides des pouvoirs publics – pour ceux qui y ont eu ou y ont encore accès –, les acteurs résistent, mais s’épuisent.